Hebergement SEO

Référencement de site web mobile et d’application native

Parmi les usages des mobinautes comme le décris Thierry Pires dans son chapitre et vu dans les news informatique, nous pouvons constater que la recherche d’information a une grande importance dans la vie quotidienne des utilisateurs. Les contenus et les services continuent de se multiplier d’où le problème du référencement qu’on parle d’un site internet dans sa version mobile ou du référencement d’une appli dans une boutique d’application. Que donc faire et comment assurer une bonne position dans les moteurs de recherche ? d’abord nous allons voir le procédé à suivre pour une application native et ensuite comment gérer son référencement pour un site web mobile.

Référencement d’application native

Il a été constaté que Google et Apple sont les plus présents en matière d’application. En moins d’un an Google a multiplié par deux le nombre d’applications disponibles dont les deux tiers sont gratuites. Nous allons donc basé notre analyse à l’aide de ces deux principales boutiques.

Avec App Store de Apple, les utilisateurs d’iPhone ou iPad ont diverses possibilités de trouver des applications. De là, ils peuvent avoir accès aux nouveautés, le classement par catégorie, le top de 25 des applications ainsi qu’au moteur de recherche interne. L’objectif est de référencer le site ou l’application dans les trois cas suscités pour limiter le scroll par l’utilisateur. Mais il y a des conditions favorables à appliquer pour de meilleurs résultats notamment la prise en compte du moment opportun pour lancer l’application afin d’éveiller au maximum la curiosité des mobinautes, maintenir une forte pression médiatique pendant les premiers jours de téléchargement et les plus importants, avoir un nom et une icône facile à retenir et un prix abordable moins d’un euro ou voire gratuite.

Google, lui, utilise Android Market. Pour trouver des applications dans celui-ci il y a également plusieurs possibilités. D’abord via le moteur de recherche ou à l’aide des 4 entrées graphiques dont Apps, Games, Books et Movies. Comme chez Apple, le classement semble opaque. Il est important de gagner du temps en matière de téléchargement, l’accélération du rythme de téléchargement est aujourd’hui prise en compte par les algorithmes de classement.

Il y a aussi le référencement en dehors des boutiques d’applications. Même si les boutiques d’applications sont les principaux moyens de référencement, on peut diffuser ses applications avec d’autres moyens. Notamment avec Appsfire une approche française équivalente proposant un moteur de recherche alternatif à l’App Store basé sur des avis d’une communauté d’utilisateurs s’élevant à 4 000 000 d’utilisateurs à ce jour. On trouve également Appgratuites, proposant un choix journalier d’applications temporairement gratuites ou en promo. Nous pouvons donc constater que le nombre de téléchargements n’est plus un critère de réussite pour une appli à cause des promotions et de la gratuité de l’appli.

Référencement d’un site web mobile

Google occupe une grande partie des recherches sur mobiles à l’échelle internationale. Ainsi pour bien référencer un site il faut se baser sur les recommandations de Google.

En outre, il faut prendre compte des règles de base du référencement naturel ou SEO. Il y 4 grands axes stratégiques qui méritent une profonde réflexion avant de déployé le site en ligne pour permettre le bon choix des technologies en accord avec les moteurs. Vous pourrez connaitre ses axes via The SEO Pyramid.

Nous comptons aussi des points particuliers au web mobile. Il s’appuie sur les mêmes critères vus ci-dessus et toujours en y ajoutant les recommandations de Google et de son guide d’optimisation de sites web. Dans le cas de création d’une version mobile d’un site, ne jamais oublier que celui-ci doit disposer de sa propre URL.

En conclusion, à l’évidence Google s’est imposé comme acteur principal dans le domaine du mobile. Il domine la partie du web mobile avec 9 requêtes sur 10. On ne peut se passer de ses services avec la hausse des ventes de terminaux sous Android. Même si les recommandations sont applicables pour le référencement, les choses évolueront aux de Google ou Apple. L’anticipation est de rigueur pour avoir un bon classement. Le référencement ne suffit pas en lui-même, pour garantir la longévité du site ou de l’application il faut entretenir une relation constante avec l’utilisateur : mis à jour, communication, lancement, etc.